Catégories
Informations

Comment le compte Twitter R / GA est devenu le meilleur suivi publicitaire

Les spécialistes du marketing adorent parler d'être des leaders, mais sur les réseaux sociaux, les marques accusent généralement un retard de deux ans. Ils sont sur Twitter parce que tout le monde dit qu'ils sont censés être là. Ils publient des liens et utilisent des hashtags parce que c'est ainsi. C’est plus sûr de cette façon.

Dans le même souffle, cependant, les spécialistes du marketing vous vendront l'importance d'une voix unique, de différencier votre entreprise de toutes les autres entreprises. Cette dissonance cognitive mérite d'être ridiculisée, tout comme beaucoup de ce que les spécialistes du marketing disent et font.

C’est ce qui fait Compte Twitter R / GA à suivre quotidiennement. R / GA n'a pas peur de prendre un risque ou de faire une blague. Au cours de la dernière décennie, il a lentement atteint le sweet spot des marques sur Twitter: capable de se moquer d'une industrie (et de lui-même) sans être trop sournois, stupide ou stupide.

J'ai récemment parlé avec la personne derrière le compte: Chapin Clark, EVP de R / GA et directeur général de la rédaction publicitaire. Clark a révélé pourquoi le compte a évolué au fil du temps, quels objectifs commerciaux il essaie d'atteindre et combien de temps il passe sur Twitter.

Comment le compte R / GA a-t-il commencé et pourquoi avez-vous décidé de l'exécuter?

J'ai repris le compte R / GA en 2009. Ce fut les premiers jours pour Twitter. Avant cela, notre groupe de communication d'entreprise était propriétaire du compte. De nombreuses organisations ne savaient pas trop quoi penser de Twitter. Le compte était un peu un groupe de dumping pour les listes d'emplois, les communiqués de presse, ce genre de chose.

Notre responsable des communications d'entreprise à l'époque s'est rendu compte que nous devrions en faire plus. Elle m'a approché parce que j'avais tweeté pour moi pendant un certain temps. Elle m'a demandé si je voulais le faire comme une expérience, voyez comment ça se passe. Il n'y avait aucune pression pour un engagement à long terme.

Était-ce différent de la voix sur votre compte personnel?

J'ai commencé avec un processus de réflexion haut placé. Je l'ai traité comme s'il s'agissait d'un compte d'actualités publicitaires ou quelque chose du genre. J'ai tweeté de nombreux liens vers des articles et j'ai pensé que les gens seraient intéressés si je commentais les tendances.

Au fil du temps, j'ai réalisé que le monde n'avait pas besoin d'un autre compte d'actualités publicitaires. Il y a Adweek, Ad Age, Digiday, Business Insider. Toutes ces entreprises, c'est leur mission, et elles le font bien. Je n’ajoutais pas grand-chose.

Y a-t-il des objectifs ou des buts commerciaux en dehors des mesures des médias sociaux?

Ne pas perdre de clients. C’est le principal objectif commercial. C'était une blague.

L'objectif numéro un est simplement d'être intéressant. Que ce soit pour être drôle ou pour faire une observation qui résonne avec d'autres personnes, se démarquer d'une manière ou d'une autre est le but.

Pour R / GA, au fur et à mesure que la voix se développe, nous avons gagné plus de lecteurs et plus de personnes qui consultent le compte, ce qui s'est traduit par un plus grand intérêt des demandeurs d'emploi. De plus, lors de conversations avec certains clients, j'ai entendu dire que le R / GA, en tant que partenaire dans le travail et la stratégie de campagne sur les réseaux sociaux, suscitait un intérêt accru en raison du compte Twitter. Cela indique que l'agence comprend le fonctionnement des médias sociaux et indique que nous marchons.

Beaucoup de messages sont sardoniques et effacés. D'où viennent les idées?

Dans le monde des agences, il y a beaucoup à se moquer. Certains sont personnels. C’est ce que j’ai observé directement lors de réunions et de discussions avec les gens. Je pense que beaucoup de choses sont tout simplement relatables.

Twitter est comme un être vivant. Il y a un rythme et un flux.

Je pense qu'il y a beaucoup de choses qui se produisent de nos jours qui nous font penser, pourquoi faisons-nous les choses de cette façon? Ou pourquoi les gens continuent-ils à répéter cette phrase? Suis-je le seul à penser que cela n'a pas de sens? Vous pouvez obtenir beaucoup de kilométrage simplement en appelant ces choses. Parce que ce ne sont pas nécessairement des observations brillantes radicalement originales. Il s'agit plus simplement de dire ce que les gens pensent déjà.

Avez-vous déjà eu un cas où vous avez entendu un collègue, et ils sont venus vers vous comme: "Hé, attendez une seconde, vous vous moquez de moi?"

L'inverse se produit. Ils rient et ont apprécié. J'essaie de faire attention à ne pas faire de mal à personne personnellement. Si je suis critique, j'essaie de faire un effort pour garder les choses générales. Je pourrais faire référence à l'un des vingt-huit cas différents. C'est quelque chose qui arrive fréquemment, donc il y a un grand échantillon.

Au fur et à mesure que Twitter a évolué, j'ai vu un certain nombre de marques adopter ce type de voix – pas nécessairement le faire aussi bien que vous. Avez-vous pensé à modifier un peu ce que vous faites alors que ces marques ont sauté sur la tendance?

Inévitablement, vous passez beaucoup de temps sur Twitter et vous y êtes plongé. Vous voyez ce qui se passe et les tendances en termes de voix de marque et ce qui résonne avec les gens. Je pense que vous allez faire des ajustements ou vous éloigner si vous sentez qu'il y a trop de similitude.

Que cela se produise consciemment ou inconsciemment, je pense que c'est très organique. Ce n'est pas comme "Eh bien, aujourd'hui, nous devons pivoter, donc à partir de maintenant les messages vont être comme ça." Twitter est comme un être vivant. Il y a un rythme et un flux. Pour ne pas devenir trop ringard, mais je pense que vous en prenez toujours le pouls. Et ajuster ou ne pas ajuster comme bon vous semble.

Sur cette note, avez-vous fait des ajustements conscients?

C'est une bonne question. Je dirais que les ajustements sont moins en réaction à ce que font les autres et plus en réaction à ce que je fais.

Il y a des moments où je me rends compte que je suis allé assez bien avec une certaine chose. C'est plus que j'en ai marre de moi-même, donc je vais prendre la décision consciente d'arrêter de faire un certain type de poste.

Y a-t-il d'autres comptes d'entreprise que vous regardez ou admirez?

La plupart des comptes que je suis ne font pas partie du monde de la publicité et du marketing de marque. Je suis beaucoup de gens dans la comédie, que ce soit des artistes ou des auteurs de comédies, beaucoup de gens des médias, des journalistes.

Je passe moins de temps à regarder les comptes d'entreprise, mais je pense qu'il y en a beaucoup qui fonctionnent bien. Comme MoonPie, qui j'en ris. Je pense que si vous avez oublié ou si vous avez masqué qu'il s'agissait d'un compte de marque, beaucoup de choses qu'ils publient vous trouvent très drôle. Mais alors vous voyez que c'est d'une marque, alors beaucoup de gens font caca ou pensent cyniquement qu'ils ne peuvent pas l'aimer.

Mon attitude générale – et cela s'applique aux livres d'affaires – est que je sens que la vie est trop courte pour les livres et les conseils d'affaires. Il y a tellement plus dans la richesse de la vie. C’est la meilleure chose sur Internet, les choses étranges et inexplicables qui ne rentrent pas parfaitement dans une catégorie. Des choses qui vous font rire et vous ne pouvez pas tout à fait expliquer pourquoi. C’est ce qui m’intéresse après tout ce temps.

Combien de temps passez-vous sur Twitter par jour?

Beaucoup trop. Je ne regarde pas mon temps d'écran pour savoir comment j'utilise mon téléphone, car ce serait horrible. Mais je dirais que ce n'est pas tout le temps perdu. Je lis des nouvelles, des événements actuels et des choses importantes pour être un citoyen bien informé. C'est des trucs personnels comme partager des choses avec mes enfants, en plus de trucs frivoles ou liés au travail. Il est donc un peu difficile de tracer une ligne séparant toutes ces choses. Mais c'est vraiment beaucoup de temps chaque jour.

Cette interview a été légèrement révisée et condensée.


Image de

iStockPhoto


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *