Catégories
Informations

Comment méditer: augmenter la productivité et diminuer le stress

Entre le bavardage intérieur des pensées, les inquiétudes, les jugements, les listes de choses à faire, les critiques et notre apport quasi constant d'informations, nous causons beaucoup de stress à notre cerveau. C’est parce que notre cerveau est câblé pour rechercher et évaluer les menaces et il a de quoi le tenir occupé ces jours-ci. Vous pouvez aider votre cerveau anxieux et accablé en ne consacrant que cinq à dix minutes chaque matin à lui donner ce dont il a besoin. Une des meilleures façons de donner une pause à votre cerveau est d'apprendre à méditer. Il vous entraîne à minimiser votre réflexion, à arrêter le défilement et à respirer profondément.

Après avoir appris à méditer, vous pensez peut-être que la méditation a des super pouvoirs

La gestion du stress améliore votre capacité à vous concentrer, ce qui vous rend beaucoup plus productif. Lorsque vous méditez, vous avez plus de patience et vous êtes plus détendu. Les personnes qui apprennent à méditer rapportent qu'elles ont réduit leur niveau de stress, amélioré la qualité du sommeil et réduit la douleur.

La recherche a montré que la méditation peut «recâbler en permanence le cerveau pour augmenter les niveaux de bonheur, réduire le stress et même améliorer la fonction immunitaire». (1) Nous pourrions tous utiliser plus de bonheur, moins de stress et un meilleur système immunitaire!

Trouver le bon type de méditation pour vous

Il existe un million de types de méditation différents, donc trouver la personne qui vous convient rendra la méditation beaucoup plus facile. Pour rester simple, voici les trois types de méditation courants:

  • Méditation perspicace
    C'est, à mon avis, le type de méditation le plus difficile. C'est celui avec lequel j'ai commencé et je n'ai pas pu le faire. Je ne peux toujours pas. Mais certaines personnes adorent ça. Pendant la méditation Insight, vous vous asseyez et remarquez vos pensées. Vous les laissez dériver à côté de vous comme s'ils étaient des nuages ​​dans le ciel. Vous ne vous immergez pas dans les pensées que vous avez, vous les remarquez simplement. En remarquant vos pensées sans vous y laisser prendre, vous aurez des idées. Vous serez calme, à l'aise et plein de sagesse, du moins c'est ce que j'ai entendu. Cela pourrait être le type de méditation parfait pour vous, ce n’était tout simplement pas la bonne solution pour moi.
  • Méditation de concentration
    C'est la pratique qui a fonctionné pour moi lorsque j'ai essayé la méditation une deuxième fois. Pendant les pratiques de méditation de concentration, vous trouvez une chose sur laquelle concentrer votre esprit. Certaines personnes peuvent le faire avec une bougie ou leur souffle. D'autres personnes utilisent un mot ou des phrases sur lesquelles concentrer leur esprit. Je répète quatre phrases que j'ai apprises lors d'une retraite de méditation de bienveillance à chaque fois que je médite. Cela donne à mon cerveau quelque chose sur quoi se concentrer pour qu'il ne puisse pas s'enfuir en planifiant ma journée ou en ayant des conversations dans mon esprit ou avec tous les autres hijinks auxquels il aime se lever.
  • Méditation en mouvement
    Vous pouvez faire de la méditation en mouvement simplement en faisant une belle marche lente et en remarquant l'air frais et votre souffle qui entre et sort de vos poumons. Vous pouvez également faire du yoga, du Tai Chi ou du Qi Gong ou simplement danser dans votre salon, tant que vous êtes totalement présent à ce que vous faites et chaque fois que vous remarquez que votre esprit vagabonde, vous le ramenez à votre mouvement.

Comment méditer:

Commencez par dix minutes par jour. Réglez-vous une minuterie pour savoir quand dix minutes sont écoulées. Trouver un assise confortable, sur une chaise ou sur un coussin posé au sol et asseyez-vous le dos droit. Prenez quelques respirations profondes et commencez votre pratique de la perspicacité, de la bienveillance ou de la méditation émouvante.

Passez au moins une semaine à essayer un type, puis si cela ne vous convient pas, passez à un autre type. Si dix minutes vous semblent trop difficiles, vous voudrez peut-être l'augmenter à quinze minutes, car cela donnera à votre esprit plus de temps pour se calmer. Si vous souhaitez des options de méditation guidée, essayez l'application gratuite Smiling Mind.

Quand méditer:

J'aime méditer tôt le matin parce que je commence ma journée dans un état calme et détendu, donc je suis mieux à même de gérer tout ce qui se présente à moi (enfants grincheux, clients difficiles, délais changeants, nouvelles effrayantes).

Lors d’une journée très chargée ou stressante, c’est une excellente idée de réserver dix minutes pour le déjeuner, car la méditation recharge votre cerveau et améliore votre capacité à vous concentrer. Méditer avant de se coucher est également agréable et peut vous préparer à un bon sommeil.

Faites-en une habitude

La méditation semble facile, mais cela peut prendre un certain temps pour calmer votre esprit de singe. Trouvez l'heure qui vous convient, réglez votre minuterie et faites-le tous les jours. Comme tant de choses dans la vie, il faut de la pratique pour trouver cet endroit encore à l'intérieur, mais une fois que vous y êtes, cela en vaut la peine. Lorsque vous remarquez les bons résultats que vous obtenez, cela vous motivera à continuer à méditer.

Lorsque les temps sont stressants, il est important d’intensifier nos stratégies de gestion du stress afin que nous puissions rester calmes, détendus et en bonne santé, peu importe ce qui se passe autour de nous.

À propos de l’auteur de «Comment méditer»

Le livre de Stephanie Berryman Working Well: Douze stratégies simples pour gérer le stress et Augmenter la productivité est disponible sur Amazon ou sur son site Web. Si vous voulez les méditations gratuites de Stéphanie (5 minutes bonté et 15 minutes de yoga) rejoignez sa formidable communauté.

(1) David Gelles, «Comment être plus conscient au travail», The New York Times, (11/1/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *